Blog

Mare Nostrum... vraiment ?

(Picture: Ahmed Jadallah REUTERS 29th may 2014)

 

Sous nos yeux se dessine chaque jour davantage un monde inhumain.

Sur nos cotes viennent mourir par centaines les pauvres hères que fabrique l'impérialisme, qui se déploie en sauvagerie partout où nous sommes d'accord pour fermer nos yeux et nos coeurs à nos semblables.

Leurs corps noyés sont les stigmates affleurant de la mauvaise conscience que nous ne voulons pas voir.

Notre confort consumériste, notre "train de vie" ici, payé des vies là-bas, dans des contrées que notre "civilisation" saccage à tour de bras.

Leur exil, leur mort, comme symbole de notre inhumanité profonde, désormais incapables que nous sommes de reconnaître en eux nos semblables.

Est-ce ainsi que les hommes vivent ?

Non, assurément pas. Mais c'est ainsi que d'autres meurent.

A toi, mon frère en humanité, aujourd'hui  boursoufflé d'eau de mer, après avoir vécu des heures, des jours, dans la peur, la faim, la guerre.... à toi corps noyé qui dérive au gré des inconséquences et des fautes de nos gouvernements, je demande pardon pour tout le mal que nous faisons nous, citoyens, en ne faisant rien.