Blog

Mensonges et silences sur la déréglementation du droit du travail

J'ai un scoop : le chômage n'est pas la conséquence d'une maladie ou d'une malédiction divine, ni le fait du hasard, mais des licenciements. On en parle aussi ?

Dire qu'on licencie à cause du code du travail, c'est un peu comme dire qu'on divorce à cause du code civil. Pas très malin.

Quant à penser que la négociation remplacera le code du travail, c'est comme utiliser un préservatif troué : illusoire et dangereux.

Un conseil à tous ces gens qui trouvent soudainement le ‪#‎codedutravail‬ tellement "compliqué"..... :

CONSULTEZ UN BON AVOCAT TRAVAILLISTE, ON VOUS EXPLIQUERA !

Mais quelle surprise, on dirait que certains ont inventé le fil à couper le beurre . "Le droit du travail, c'est trop compliqué". Et bien oui, le droit EN GENERAL c'est compliqué, technique....Pas à la portée de deux clics sur Google. Figurez-vous qu'il existe même des gens qui ont fait leur profession de pouvoir le lire, le comprendre et l'expliquer aux autres. Fou non?  De la même manière qu'on ne peut pas opérer à coeur ouvert avec une notice IKEA, on a besoin de spécialistes pour se faire expliquer des choses, et oui, pour le droit, c'est pareil.

L'argument idiot par excellence est celui de la prétendue "insécurité juridique" : "Personne ne lit les 3000 pages du code du travail" - si on va par là, personne non plus ne lit la Constitution française, hein. Et parmi ceux qui la lisent, beaucoup ne la comprennent pas. Alors, on la supprime aussi ?

Enfin, pour les journalistes qui colportent bêtement, sans recul, le nouveau credo de la "simplification du code du travail" et son remplacement par des accords collectifs: regardez bien les articles L 7111-1 du code du travail et encadrez-les, parce que quand le gouvernement aura "simplifié", il risque de vous manquer plus tard deux ou trois trucs agréables.

Bisous.